Publicité
Sciences

La Grande Pyramide passée au « scanner »

10-11-2015

Des « anomalies thermiques » découvertes sur la grande Pyramide de Gizeh, en particulier sur la face est au niveau du sol, pourraient être le signe de tombes cachées. Cette découverte est le résultat d’un « scan » de la pyramide, débuté le 25 octobre dernier, par des équipes égyptiennes, françaises, japonaises et canadiennes.

Ce projet de recherche, appelé Scan Pyramids, repose sur l’utilisation de la thermographie infrarouge, de la radiographie par muons et de la reconstruction 3D pour tenter de voir « au travers » de la pyramide, construite il y a 4600 ans.

Le but est notamment de comprendre les secrets de la construction de ces monuments, comme Québec Science l’avait expliqué dans un reportage il y a 4 ans (à lire ici).

Les premières mesures révèlent pour l’instant une importante hétérogénéité thermique au sein de la pyramide, qui pourrait traduire la présence de cavités, peut-être des chambres funéraires, jamais découvertes. Voir aussi la vidéo ici.

 

Publicité

À lire aussi

Sciences

Les géoglyphes, ces dessins de la Terre

Des peuples ont creusé le sol sur des centaines de mètres, voire des kilomètres, pour réaliser leurs créations. D’autres ont empilé des pierres ou de la terre pour façonner un nouveau relief.
Sciences

Le p’tit coup de l’évolution

Homo sapiens buvait déjà bien avant d’inventer la bière. En témoignent les enzymes de notre foie, qui détoxifient notre organisme depuis 10 millions d’années.
Joël Leblanc 23-11-2015
Sciences

Révolutionner le vélo par la science

Les travaux d’un petit groupe de chercheurs sur la capacité du vélo à tenir à la verticale par lui-même ravivent l’intérêt scientifique à son sujet.
Maxime Bilodeau 29-06-2017