Publicité
Sciences

La Grande Pyramide passée au « scanner »

10-11-2015

Des « anomalies thermiques » découvertes sur la grande Pyramide de Gizeh, en particulier sur la face est au niveau du sol, pourraient être le signe de tombes cachées. Cette découverte est le résultat d’un « scan » de la pyramide, débuté le 25 octobre dernier, par des équipes égyptiennes, françaises, japonaises et canadiennes.

Ce projet de recherche, appelé Scan Pyramids, repose sur l’utilisation de la thermographie infrarouge, de la radiographie par muons et de la reconstruction 3D pour tenter de voir « au travers » de la pyramide, construite il y a 4600 ans.

Le but est notamment de comprendre les secrets de la construction de ces monuments, comme Québec Science l’avait expliqué dans un reportage il y a 4 ans (à lire ici).

Les premières mesures révèlent pour l’instant une importante hétérogénéité thermique au sein de la pyramide, qui pourrait traduire la présence de cavités, peut-être des chambres funéraires, jamais découvertes. Voir aussi la vidéo ici.

 

Publicité

À lire aussi

Sciences

Parlez-vous oiseau?

La nouvelle production du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke révèle toute la complexité du langage des animaux.
Catherine Girard 23-12-2013
Sciences

Un poisson qui vous veut du bien

Manipulable à l’envi, le poisson-zèbre offre son corps sans retenue à la science et promet des avancées dans tous les domaines de la médecine.
Marine Corniou 23-07-2018
Sciences

Chimie: visite chez un souffleur de verre

La chimie de pointe repose sur un art vieux de plusieurs siècles : le soufflage de verre. Rencontre avec un expert qui met son savoir-faire (et ses poumons) au service de la science.
Marine Corniou 27-05-2019