Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Perturbateurs endocriniens: un lien inquiétant avec les troubles du comportement?

Par Marine Corniou - 29/09/2017
-
Une étude française publiée dans la revue Environmental Health Perspectives fait le lien entre une exposition prénatale à certains perturbateurs endocriniens et des troubles du comportement observés entre 3 et 5 ans.

L'étude a suivi une cohorte de plus de 500 mères et leurs fils nés entre 2003 et 2006. Le niveau d'exposition à plusieurs substances pendant la grossesse (notamment des phtalates, le bisphénol A, des phénols, etc.) avait été mesuré.

Les mères ont ensuite été interrogées sur le comportement de leur garçon, lorsqu'ils ont eu 3 et 5 ans, grâce au « Questionnaire des forces et difficultés » de l’enfant, qui permet d’établir un score dans différentes dimensions du comportement tels que les symptômes émotionnels, les problèmes de relation avec les pairs, les problèmes de conduite, d’hyperactivité et d’inattention (le SDQ, pour Strengths and Difficulties Questionnaire).

Une exposition généralisée

"De 70 à 100% des femmes de la cohorte Eden, recrutées durant leur grossesse entre 2003 et 2006, étaient alors exposées à des niveaux détectables de différentes substances. Les niveaux urinaires étaient de l’ordre de 1 à 3 µg par litre pour le bisphénol A, de 10 à 100 µg par litre pour le triclosan, et de 50 à 200 pour le méthylparabène. Les résultats suggèrent que l’exposition maternelle à certains phénols et phtalates est associée à des troubles du comportement des petits garçons", explique le communiqué de presse de l'Inserm.

Les résultats sont délicats à interpréter, compte tenu du nombre de variables en jeu, mais ils confirment ce qui a déjà été observé chez l'animal en laboratoire et dans d'autres études chez l'humain, à savoir que:
  • L’exposition au bisphénol A était associée à une augmentation des troubles relationnels à 3 ans et des comportements de type hyperactif à 5 ans. 
  • Le métabolite du DBP (di-n-butyl phtalate) était associé à davantage de troubles émotionnels et relationnels, incluant les comportements de repli, à 3 ans, mais pas à 5 pour les troubles émotionnels.
  • Les résultats de cette étude ont aussi montré une association entre le triclosan et une augmentation des troubles émotionnels à 3 et 5 ans.

Une validation de ces résultats est attendue par le suivi d'une autre cohorte de 700 duos mère-enfant.

Pour comprendre ce que sont les perturbateurs endocriniens, relisez notre entrevue avec Rémy Slama, dont l'équipe a mené cette étude. Les perturbateurs endocriniens interfèrent avec de nombreuses fonctions de l'organisme, notamment le développement du système nerveux.
 
Pour rappel:
Le bisphénol A est interdit dans les biberons et les autres contenants alimentaires destinés aux enfants en bas âge. En France, il est désormais banni de tous les contenants alimentaires, ce qui n'est pas le cas au Canada.

Le triclosan est un agent antibactérien retrouvé dans certains dentifrices et savons ; il est désormais interdit dans les savons aux États-Unis.

Le DBP est utilisé comme plastifiant dans les plastiques de type PVC, certaines colles, vernis à ongles et laques pour les cheveux, note l'Inserm.


 

Afficher tous les textes de cette section