Publicité
Encyclo

Les mensonges du détecteur de mensonges

21-06-2019

Photo: andreyuu sur depositphotos.com

Comme dans les films, tu rêves d’une machine à détecter les mensonges pour trancher net entre le vrai et le faux. En quelques clics sur le web, tu pourrais d’ailleurs t’en procurer une pour moins de 100 dollars. Tentant, pas vrai ?

Si les détecteurs de mensonges, aussi appelés polygraphes, sont populaires dans les films policiers, sache que leur efficacité à détecter les mensonges n’a jamais été démontrée.

Un polygraphe est un instrument qui permet de mesurer simultanément plusieurs paramètres physiologiques, comme la fréquence cardiaque et respiratoire, le taux de transpiration, la pression sanguine… En surveillant l’évolution de ces paramètres au cours d’un interrogatoire, cette machine permettrait de déterminer si une personne ment ou non.

C’est du moins la croyance populaire. Mais le polygraphe ne fait que détecter les signaux de ton corps qui correspondent à un stress. À partir de là, il n’existe aucune étude scientifique qui permette de relier cette réaction d’anxiété à un mensonge.

En classe, un professeur t’interroge et tu t’aperçois que tu ne connais pas la réponse. Ton pouls augmente, tu te mets à suer à grosses gouttes. Si tu étais branché au polygraphe à ce moment-là, celui-ci pourrait détecter erronément ces signes de stress comme la manifestation d’un mensonge.

De la même façon lors d’un interrogatoire, un innocent peut être anxieux sans mentir; un coupable peut mentir sans ressentir d’anxiété. Certains scientifiques ajouteront aussi qu’il n’existe aucune étude à ce jour qui teste l’effet placébo du polygraphe.

Alors pourquoi diable cette machine est-elle toujours aussi populaire? Pourquoi les services gouvernementaux y recourent-ils à travers le monde?

Les partisans du polygraphe soulignent un point intéressant. Même si la méthode n’est pas prouvée scientifiquement, elle reste du moins intimidante et peut inciter un suspect à avouer, de même qu’elle peut fournir des pistes lors des premiers pas d’une enquête. Vu sous cet angle, c’est toujours mieux que de s’en remettre au sérum de vérité de Harry Potter (lui aussi tu peux le commander sur internet…).

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Une invention qui a fait du chemin

John Dunlop décide d’agir. Il prend des tubes en caoutchouc remplis d’air et les pose autour des roues du tricycle de Johnny. Son invention s’avère efficace. En 1888, il obtient un brevet pour l’invention du pneu.
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Bye-bye chaleur, bonjour fraîcheur !

Le froid constitue un des moyens les plus efficaces pour conserver les aliments. Il ne tue pas les bactéries responsables de la décomposition des aliments, mais il réduit grandement leur action, comme si elles étaient engourdies. Les aliments se détériorent alors moins rapidement et restent frais plus longtemps.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Chauffer sans chaleur

Bien dissimulé à l’intérieur d’un four à micro-ondes, on retrouve un dispositif appelé « magnétron ». C’est dans ce tube que sont fabriqués les micro-ondes. Ces ondes, comme les ondes radio, les rayons X ou les rayons ultraviolets, transportent de l’énergie.
Québec Science 08-05-2014